Biermarkt Mtl: Resto brassicole, schnitzels & gallerie brueghel

Biermarkt Mtl: Resto brassicole, schnitzels & gallerie brueghel

par David Atman

Bon. Le Biermarkt, qu'est-ce c'est? Est-ce valable? En veut-on un à Montréal?

Je réponds à toutes ces questions #aqtuc.

Faut dire que j'y suis entré par effraction, au Biermarkt. C’est une gente dame, une certaine célébrité de la bière, qui m’a invité au lancement y’a quelques semaines. Si ce n’avait pas été le cas, je n'aurais probablement pas oui-dire d'une telle ouverture. 

Présents au rendez-vous étaient la sympathique crew du Mondial de la Bière, de Bières et Plaisirs, celle de Ça Brasse, et des tas (mais des tas) de magnifiques blogueuses bouffe (dont La Boufferie, La Pique-Assiette, et Milleneufcent20.) 

À vrai dire, les blogues gastronomiques y étaient en majorité. Pour notre gang, y'avait un petit cochon de lait. Qu'est-ce qu'il était mignon le porcinet. Les charmantes foodies n'ont su que faire quand on a ramené les deux oreilles à la table.

Le Biermarkt, à la base, semble vouloir attiser les désirs des gourmands d'abord, et ceux des beer geeks ensuite. Cette approche est parfaitement correcte, considérant l’attrait de propager l’amour de la bière à travers les épicuriens culinaires de ce monde. Quoi de mieux pour accompagner une pinte qu’une montagne de schnitzels, un bol de moules-frites oubedon un thon rouge saisi sur son lit de croustilles au beurre blanc agrûmé. Bin kin.

Avec raison, certains traitent la bière comme une pièce de résistance alors que d’autres réalisent sa corrélation cruciale avec la nourriture, stratégie optimale pour rejoindre l’étendue du peuple assoiffé.

Reste que l’amateur s’interroge toujours sur la source de la chose. D'où vient la bière?

De la SAQ. Toutes (mais toutes) les bières intéressantes qui sont disponibles en SAQ sont, par défaut, disponibles au Biermarkt. Par dessus le marché, y'a des importations privées vachement coquines. En tout:

46 bières en fût et encore plus en bouteille. 150 marques de 30 pays. 

Rémi Parenteau, conseiller en bière, nous explique que parmi les nouveautés seront «des bières en fût de Belgique, d’Allemagne et d'Autriche qui n’ont jamais été servies au Québec auparavant.» À part ça, y'a la Tokyo* de BrewdogIt’s Alive de Mikkeller, et y'a même une Mongozo, bière belge tranquille mais sans-gluten, certifiée biologique (malt, riz et houblon), et surtout certifiée commerce équitable.

Maintenant: ATTENTION.

Le truc qui nous intéresse le plus, c’est la vente de produits québécois. #Boirelocal, c’est un peu comme notre motivation dans la vie. On se dit qu’il serait risible pour une institution s’intitulant ‘Le Marché des Bières’ d’entrer à Montréal - point centrifuge d’une force redoutable brassicole - et d’ignorer tous ces brassins locaux. 

En conversation approfondie avec David Bow, directeur général, il insiste qu’une emphase québécoise est installée en permanence au Biermarkt. Dans le coin gauche, nous trouvons 4 fûts en rotation, dont 2 bières saisonnières et 2 bières particulièrement rares. Sur le tableau à craie actuel: une Unibroue, une Dieu du Ciel!, une Impériale Brown Ale de Dunham et la Grivoise du Trou du Diable. Ces commandes d’environ 300 litres durent de 4 à 6 semaine, m’explique Bow.

Les nombreux produits réguliers en fût incluent la Golding de Brasseurs Illimités et la Yakima du Castor, un chouchou de Bow. "Ce fut un grand plaisir de travailler avec le Castor," me dit il d'un enthousiasme difficilement dissimulé, "tous leurs produits sont incroyables."

Des 180 bières offertes, 27 sont québécoises, un ratio impressionnant selon moi, car on parle d’un bar dévoué aux bières belges et internationales. Pour réitérer, 14 des 18 bières canadiennes servies en bouteille sont brassées au Québec.

"Aux passionnés. Aux dévoués. À ceux qui se donnent pour mission de
protéger la bière, coûte que coûte,"
 indique leur manifeste. Good stuff.

À un bloc du Centre Bell, en vrai, c'est cool le Biermarkt. Endroit somptueux. Superbe vitrail Leffe. Grands bars tout en lumière. Frigo transparent fait sur mesure. 

Et au risque de dropper ma piastre dans le pot, vous ne croirez jamais ce qui est au troisième étage... Mesdames et messieurs, la Gallerie Brueghel, un espace artistique dédié à l’artiste belge du 16e siècle Pieter Brueghel.