Ne vous laissez point abattre par l'allure dure-à-cuire de cette bière.

Oublions le nain bûcheron! Nous somme loin des mines, plutôt en territoire anglais dans une jardin de la Comté. Cette fausse rousse n'est nulle autre que Rosie Cotton, la muse du coquin Hobbit Samsagace Gamegie!

Sa mousse généreuse picote la langue d'un brin de tabac fumé. L'amertume est herbacée, comme si le dragon Smaug lui-même nous avait accordé quelques livres de son Golding, un bien beau butin sur un brin de caramel brûlé. 

Dans les cendres, un marron craquelé, quelques noisettes grillées.

Par un tel soir d'été arrosé, on se contente de se conter de vieilles légendes, pintes en mains et grandes lampées sur le gazon fraîchement coupé où un sorcier au grand chapeau nous fait sauter ses artifices pour le plaisirs des yeux.

Selon moi, une bière parfaite, non surfaite. De quoi faire friser le poil aux pattes!

Amateurs d'amber ales, vous cognez à la bonne porte.

Santé!

David Atman