Byrdsheese: l'envol d'un faux-mage végétalien (fait à Montréal)

par Laurie Fossat -

Il ne s’agit pas de parler de nature, de magie ou même de supercherie mais plutôt d’une sympathique demoiselle aux sympathiques produits à vocation fort sympathique.

C’est donc une expérience que je vous demande aujourd’hui de tenter. Parce que, HUI, c’est bien de cela qu’il s’agit.

Personnellement, c’est mon amour pour les animaux, ma tendance à vouloir les retirer de mes repas, ma passion pour les fromages et ma curiosité papillesca gustativa (adaptation libre) qui m’ont poussée à me rendre à Hochelaga-Maisonneuve pour récupérer un sacré petit paquet.

Janick Beaulieu est une jeune femme végane charmante et, disons-le, stylée. 

Elle s’est lancée l’air de rien dans la création de faux-mages « dont la vente sert à financer une activité de bienfaisance, soit un voyage d'écovolontariat en Équateur et différents organismes de charité en lien avec les droits des animaux et/ou le végétalisme. » Elle a joliment nommé sa petite entreprise « Byrdsheese ».

Elle fait tout à la main et propose régulièrement des produits à la vente sur sa page Facebook sans compter qu’elle peut préparer des spéciaux sur commande. A vous les Boursin, cheddar, gouda, brie, feta, ricotta sans oublier les cupcakes et cheesecakes sans une seule once de produit d’origine animale, lait, œuf, gélatine, etc.

Ne croyez pas non plus trouver le traditionnel soya en remplacement de tout cela, il n’y en a pas.

En termes d’expérience, je n’ai aucunement été déçue. J’avais très hâte de goûter à ces choses-là. Dans ma commande, il y avait du brie aux canneberges et noix de Grenoble, une portion de gouda fumé et de la feta en morceaux aux tomates séchées.

Tout d’abord éclaircissons un point : Ces faux-mages imitent en apparence et en noms les fromages fins traditionnels mais en termes de saveur, ils vous transportent ailleurs! Ensuite, sachez qu’en tant que puriste, c’est tels quels que j’ai voulu les déguster, sans aucun pain ni même salade et encore moins un gratin. Parce que les gratins, tsé…

Ce qui fait que j’en suis arrivée là.

Feta

J’ai adoré les morceaux de feta: consistance agréable, une saveur de Provence, à grignoter avec les doigts. Parce que c’est toujours mieux avec les doigts, tu sais ça? Il y a le côté instinctif, primitif de l’animal que nous sommes et le côté coquin d’avoir fait une bêtise, d’avoir transgressé un interdit, celui de l’impolitesse extrême de tremper sa peau dans un pot.

Brie

Ceci étant dit: le brie m’a fortement intriguée. Il a beaucoup plu à David. Si vous aimez le côté sucré de la noix de coco et de la canneberge, vous serez aux anges. Ce fromage est celui qui a le plus de succès chez Byrdsheese et il serait à tomber, ne serait-ce que sur une tranche de pain.

Gouda

Enfin, parlons gouda. Janick me l’avait annoncé: ce faux-mage peut fondre au micro-onde. J’ai donc croqué un bout et fait fondre le tout. Il a un goût hors du commun et une consistance étrange dont le seul élément de comparaison qui me vient serait du Jell-O très très compact: le fumé qui se dégage contraste avec la fraîcheur en bouche et il a très bien fait l’affaire pour un grill-ssssheese qui sort de l’ordinaire.

J’ai définitivement envie de retenter l’expérience avec d’autres de ses créations et j’encourage fortement ce commerce local, artisanal, promouvant le bien-être animal et super original.

Il manquerait plus que le mot orignal pour clore le tout. Fiou! Voilà qui est fait. Ce n’est vraiment pas pour rien qu’elle a atteint en 1 an et demi plus de 4 000 « j’aime » sur sa page et qu’elle continue d’attirer chaque moi de nombreux intrigués, vegan ou pas!

Vous pourrez en commander directement sur la page Facebook.

https://www.facebook.com/byrdfauxmages

Est-ce que ça pique votre curiosité? 

A bientôt les galopins!

- Laurie