La C de la série Alphabétique des Brasseurs Illimités est enfin disponible. Je l'attendais avec impatience cette Pils slovène, car il y en trop peu au Québec, et que c'est un style que j'affectionne particulièrement. 

Je m'empresse à prendre une bonne lampée, sans même prendre le temps de la porter au nez. L'attaque est soyeuse, mielleuse, puis le houblon noble envahi mes papilles. J'imagine qu'on utilise du Bobek (houblon slovène) qui est reconnu pour son amertume agréable et ses arômes épicés. J'en espérais pas tant, je suis conquis par l'équilibre des saveurs et l'explosion houblonnée. La C est définitivement une pils qui a du chien, mais n'ayez crainte, elle est bien dressée. Ça fait des années que j'attendais une pils comme celle-là. Je la bois en moins de deux. Je suis tenté d'en prendre une deuxième, mais je panique. Et s'il n'y en avait plus. Je dois la garder jusqu'à ce que j'en fasse provisions. Sans aucun doute la meilleure pils québécoise que j'ai goûté. Ne le dites à personne et achetez tous ce que vous trouvez de peur qu'elle ne soit pas de retour. Si les autre lettres de la série alphabétique sont aussi spectaculaires que celle-ci, je vais assurément en perdre mon latin.

À vous de jouer: Quel est votre Pilsner québécoise préférée?

Alex Atman