Corriveau, Stout Impériale bourbon, Le Bilboquet, 9%

Corriveau, Stout Impériale bourbon, Le Bilboquet, 9%

On achève nos premiers verres et elle opère son effet meurtrier. Sous son éventail de velour; la Corriveau Impériale est une femme fatale à redouter! Laissez la chambrer et vous serez témoins de son côté café-fruité. Un moka de makak, quoi! 

SVP, exhumez là de son sarcophage frigorifiant. Cette incendiaire crémière n'a pas sa place au frimas, de peur que le bourbon plaide non coupable, clamant avoir à peine mis pieds sur les lieux du crime. C'est vrai qu'il se fait discret, observant la scène d'un air détaché. Nous l'aimons bien ainsi, à vrai dire.

Si différente de l'originale, elle est à boire avec un chocolat au «bicoune» comme celui-ci, signature de Chuao Chocolatier.

— Bah. S'pas un crime!

On se ressert du dessert et on se desserre la ceinture. Il est minuit, l'heure du crime.

David & Alex


Autres bières stouts impériales du Québec que vous risquez d'apprécier...