Dégustabière 2014: Boire pour le plaisir / Boire pour découvrir?

Dégustabière 2014: Boire pour le plaisir / Boire pour découvrir?

par David Atman -

La foule confiante.

Cette fin de semaine au Dégustabière de Sherbrooke, le frère et moi on en est venu à une certaine épiphanie majeure. Dans un festival de bière, quand on commande quelque chose, on le fait soit pour l'une ou l'autre des deux raisons suivantes...

Soit on boit pour découvrir.

Soit on boit pour le plaisir.

Puis, en prenant conscience de ce brin de catégorisation, on a bien vu que personnellement, on buvait surtout pour découvrir.

Mais attention! Ça veut pas dire qu'on prend pas de plaisir à découvrir. Ça veut dire qu'on prend rarement la même bière deux fois. Ça veut dire qu'en tant qu'amateurs de bière, on partage trouvailles, mais on les revisite rarement. Pourquoi? Parce qu'il y a tant de terrain à couvrir qu'on a pas tant l'occasion de se gâter avec nos brassins préférés.

Et bien figurez-vous qu'après cette réalisation, on a décidé de se payer la traite. On s'est lancé sur ce qu'on connaissait déjà au moins un verre sur deux.

Donc cette fois-ci, vous aurez une liste de nos nouveaux amours, et une liste de nos amours de toujours.

Les verres de super de bon jus.

Parce que dans cette ambiance feutrement sacrée du méga sous-sol vouté de la Cathédrale Saint-Michel du Dégustabière de Sherbrooke 2014, y'en a pas de pression. Y'en a pas de file d'attente. Les kiosques sont accueillants, les brasseurs sont souriants, d'humeur farceuse et débonnaire. Le mot du week end était carrément CANAILLERIES. Et y'en a eu des canailleries, mon ami.

Voici avec quoi on s'est mis dans le trouble...

Nos Plaisirs Classiques

Quelles sont les bières vers lesquelles on revient à chaque fois?

  • MICROBRASSERIE AUX FOUS BRASSANTS: Diable Vert. Une IPA purement aromatique débordante de fraicheur et de verdure, comme on en retrouve en Nouvelle-Angleterre.
  • BRASSERIE DIEU DU CIEL: Péché Mortel fût de bourbon. Carrément la bière étendard du Québec.
  • BROADWAY PUB: Dubbel T. Une belge surette avec un petit côté balsamique fort agréable.
  • BRASSERIE DUNHAM: Saison Framboise. Sérieusement. Quoi dire sur cette chose. C'est un déjeuner en soi. 
  • BOQUÉBIÈRE: Brux aux Pommes (ou selon le brasseur Yves, aux Pognes). Arôme de foin et cuir qui fait ressortir le côté cidre de pomme. Une magnifique chose!
  • BRASSEURS ILLIMITÉS: Maltus. Le digestif ultime, une liqueur du malt à 11.99%. On a du toffee plein la tronche. Un hybride entre une eisbock et un whisky. Sublime.

Nos Nouvelles Découvertes

Quelles les bières qui nous ont marqué sur ce coup ci?

  • MICROBRASSERIE LA CHOUAPE: Stout impériale. D'une grande buvabilité. 
  • GOLDEN LION'S PUB: Bière à la citrouille. Celle ci ne figurait même pas sur le menu. Elle goûtait la pâte à tarte et la noisette. En plein ce qu'on cherchait en ce début d'Octobre. Faut dire que les bières épicées sont les préférées de David.
  • MICROBRASSERIE LA MEMPHRÉ: Ganesha, en cask. Jolie IPA aromatique et bien équilibré. Une belle soie meringuée et ananassée. Mention honorable à leur Kilt, une top Scotch Ale.
  • SIBOIRE: Foreign Impérial Stout. Bra-vo. Crémeux à souhait et si facile à boire.
  • BROUE PUB BROUHAHANoire de Bourgogne. Tout simplement sublime. Une belle complexité acidulé que le cassis rend suave.
  • LE TROU DU DIABLE: Punkrauch. Belle lager délicatement fumée soyeuse qu'on peut boire à la pinte sans crainte

Avec tout cela dans le bidon, il fallait bien compenser avec une collation variée. C'est quand même le principe du Dégustabière: Mettre en valeur les accords bière et bouffe, alors...

La Bouffe Adorée...

Ovi et son funny pogo.

Et puis le temps de digérer, on s'est occupé la cervelle avec un brin de folie ludique à peine lucide...

Les Jeux de Société

Le Dégustabière a eu la brillante idée d'inclure un coin de tabletop gaming. Le petit commerce Sherbrookois Le Griffon accueillait les intéressés et leur expliquait de A à Z les règles du jeu. Les jeux incluaient pas mal de jeux québécois, et surtout, des jeux se terminant en 15 minutes et moins.

On s'est bien marré avec Chicane Dans La Cabane de Olivier Saffre, une histoire de castagne sans bon sens tellement c'est simple et malin. Alex incarnait le personnage du Gros Gorille, et David le Pinguin Dynamité. 

Et c'est ainsi que nous les Atman, avons fait la bisbille à Sherbrouille comme deux andouilles en vadrouilles, histoire de se barbouiller la pitrouille.

Les Cantons de l'Est par ce temps enflammé.

Sherbrooke, notre ville natale, c'est charmant à souhait. C'est une poignée de miettes de nostalgie. C'est des rues à pique et des petits sentiers forestiers en plein ville. C'est une bourrasque de bon vent se faufilant à travers une centaine de clochers. C'est un café de torréfaction unique à chaque coin de rue et c'est de la bonne bière à même le robinet. Sherbrooke, c'est surtout du beau-beau monde, pis à ça, on adhère.

Le Dégustabière 2014 fut un grand succès, et nous prions de tout coeur pour un retour en surforce en 2015, tout en sachant conserver l'intimité initiale. Un grand merci à Jo Rondo, instigateur de l'événement, pour cette irrésistible invitation.

- David (& Alex)