IPA flippante qui fait l'effet d'un jacuzzi mais sans le chlore qui pique les yeux ou les malaises avec le dude qui a les yeux à moitié fermés dans le coin

IPA flippante qui fait l'effet d'un jacuzzi mais sans le chlore qui pique les yeux ou les malaises avec le dude qui a les yeux à moitié fermés dans le coin

Trempette Tropicale
L’Espace Public
IPA à 6%

L’anecdote

Ça y est! On s’y remet. L’hiver fût tranquilou-bilou, le printemps nous a baffé, mais l’été ne nous prendra pas au dépourvu. Rendu à l’automne, tsé on verra, mais pour l’instant on reprend nos activités, nos forces, pis nos galopins de mains fermes.

C'est l'appel de la pâture, pis on a du rattrapage à faire!

2019, irre oui comme.

On commence par une IPA d'un gold effarant. Elle nous provient d'Hochelaga et se veut une alternative à la piscine municipale du coin (qui d’ailleurs s’avère olympique). On ne veut pas dire que ces canettes nous soufflent un vent tiède de chlore caoutchouté.

NON.

On veut plutôt dire qu’en temps de canicule, ce sera un bonheur inespéré de s’y retrouver…

…si il reste assez de place dans le jacuzzi, parce qu’on a tendance à croire que des pintes pareilles, ça se vend comme des petits bains chauds.

La décapsule

Dès le psssht initial, j’ai eu la bouffée d’espoir. Si le nez était gage de ce qui se traduirait en bouche, j’allais être bougrement comblé.

Mais j’ai pas goûté… Pas tout de suite en tout cas.

J’allais pas gâcher le plaisir que j’avais à la renifler encore et encore. De loin, on aurait même pu croire que je développais une petite obsession olfactive.

Alors qu’on était trois à faire le même exercice; pour l’un la dominante des arômes était l’ananas, pour l’autre la mangue et pour moi la résine. Des arômes qui décoiffent…

Une belle salsa dans laquelle on aimerait faire trempette et retrempette!

C’est ce qu’on y a fait et on n’a pas été déçu.

Cette IPA est flippante! En s’échauffant à peine, elle remplit sa promesse de jungle aquatique où tremblent les flaques au sol car le volcan du quartier nous impose ses percussions préhistoriques.

On y trouve une garniture de sève herbacée dans laquelle on aurait déniché l’ADN d’un frétillant reptile plumé, le dinosaure de la danse disco… Spinosaurus Dandinus.

On pourrait qualifier cette IPA de NEIPA aux premiers abords, mais elle est bien plustre que ça.

Sa finale huileuse en fait pour moi un bon compromis. C’est pas juste un gros jus de fruit. C’est une bière bien montée. Une IPA exceptionnelle, rien de moins!

Bien noter: il s’agit désormais de la bière préférée d’Alex à date cette année.

IMG_1818 2.jpg

L’accord

Vu que d’un bord ton barbèque est bien frotté, pis que de l’autre bord la rôtissoire du marché d’à côté se fait déjà virevolter le carrousel, on propose d’accompagner Trempette Tropicale d’une volaille roussie qui croustille.

Un poulet rôti dodu, idéalement biologique et qui a passé son temps sur terre à courir par-ci par-là, picorant de bons grains végétaux. C’est la moindre des choses!

Le joli pigeon ci-haut, il vient de la Boucherie du Marché Maisonneuve, quasi-voisine (quelques minutes à vol d’oiseau) de l’Espace Public.

Tu verras qu’avec le gras épicé, ça plane pour toi, pour moi, et même pour lui dans le coin qui dit rien à part répéter: “Servez moi plustre de trempette oubedon je prends mes flips et mes flops et vous me verrez pu la crête!”

La discussion