Festival des bières de Laval: 5 choses à faire et à éviter à tout prix si tu tiens à la vie

Festival des bières de Laval: 5 choses à faire et à éviter à tout prix si tu tiens à la vie

#1 à faire:

sois à l'heure pour une fois

Parce que la ponctualité, ça compte encore de nos jours. Le festival commence le vendredi 15 juillet à 13h au Centre de la Nature. Ça serait le fun de t'y voir pas trop tard cette fois-ci! Tu peux même prendre une navette à partir du métro Montmorency. Consulte l'horaire sur le site du festival!

#1 à éviter:

être en retard

C'est pas le temps de se réveiller d'un longue sieste le dimanche après-midi pour se rendre compte qu'on a raté le festival le plus chouette de l'année! Remonte ton cadran, réveille-toi, c'est le temps de s'hydrater! Tu voudrais pas manquer des belles faces de même!


#2 à faire:

participer au record du soifie

Ça c'était l'année dernière! Cette année on vise rien de moins que 300 personnes pour un record intercontinental du soifie le plus giga de l'histoire de l'humanité. 

SAMEDI 14h devant la grande scène

#2 à éviter:

avoir un verre vide

C'est pas le temps de manquer de bière:

C'est pas un vrai soifie, si t'es pas assoiffi!

#3 à faire:

assister à une conférence

Vendredi 

16h, Science en fût:

Joël Leblanc, savant fou de la bière, nous offre un atelier ludique et sympathique sur la science qui se cache derrière la bière. Vous allez vous marrer et peut-être même vous rouler dans la mousse. Qui sait?

                                                    Joël Leblanc, savant fou, preuve à l'appui.

18h, Boire local avec les frères Atman:

On sait pas trop à quoi s'attendre avec ces singes-là, mais il finissent toujours par vous faire boire un truc funky ou deux. 

Samedi 13h, 15h, 18h
Dimanche 12h, 14h, 16h 

Accords bières et fromage avec Philippe Wouters

À la découverte des bières et fromages d’ici. Une dégustation commentée de 3 bières et fromages du Québec. Ça risque d'être gourmand et rigolo. Qui sait, y'aura peut-être du bacon! Avec Philippe, on sait jamais, il en cache parfois dans ses poches.

#3 à éviter:

assister à pas de conférence

Si tu préfères te faire prendre en photo avec Elsa, la Reine des Neiges, au kiosque d'Animaction (dimanche 13h) ou t'envoyer en l'air sur le taureau mécanique, c'est ton choix, mais c'est pas avec une attitude comme ça que tu vas progresser dans la vie l'ami! Faut travailler sur soi, c'est important! 


#4 à faire

boire le blend de la mort qui massacre les tronches! 

On aura pour toi le plus grand blend de l'histoire. Une vingtaine d'IPA québécoises composeront ce cask épique qui devrait être pas mal bon. On est presque confiant!

En service: samedi dès 16h

#4 À éviter:

ne pas boire le blend de la mort qui massacre les tronches

Si la tendance se maintient, il ne devrait plus en rester une goutte autour de 16h08 

Sois rusé comme un singe sur ce coup là!

André Chalifour, saltinbanque des sauces piquantes et de bubulles

#5 à faire:

avoir du foune

Vibrer au rythme des bulles et de la musique, c'est comme l'attitude à avoir.

On sait que pour bien des gens, sortir à Laval, c'est comme aller souper chez sa belle-mère. On y va parfois de reculons.

Ça, c'était avant le Festival des bières de Laval.

Le site est franchement idéal. On a de la place pour respirer, on se pile pas sur les sandales. Avec la qualité des bières et des spectacles qu'on y présente cette année, ça va être trop fastoche d'avoir du gros foune.

À ne pas manquer:

Vendredi: Alaclair

Samedi: Galaxie 

Biero-surfing de foule non recommandé! 

#5 à éviter:

rester à la maison comme un chien pas de médaille

Tu pourrais le regretter toute ta vie, et comme disait grand-mère:

Les regrets, ça finit par te tuer.

Bon festival les macaques!