Prunes sauvages du Québec qui donnent des crampes de plaisir au creux de la mâchoire

Prunes sauvages du Québec qui donnent des crampes de plaisir au creux de la mâchoire

Prunes sauvages dans le sirop
Gourmet Sauvage, Saint-Faustin-Lac-Carré

IMG_9927.JPG

Trouvé au formidable Café la Tazza, Verdun

La petite histoire

En tant que spécialistes du terroir, y'a pas plustre locale que cette bande de trippeux là.

Ça fait 20 ans qu'ils cueillent dans la forêt boréale.

D'ailleurs, si vous cherchez à vous gâter d'un atelier dans les bois pour y découvrir la boustifaille qui s'y cache, y'a Gourmet Sauvage qui offre cette belle expérience.

Leur devise, elle dit tout:

Gourmet Sauvage souhaite perpétuer par son travail ce geste si important et oublié par plusieurs de cueillir de la terre pour porter à sa bouche des aliments sains, locaux, purement sauvages.

La dégustation

Les prunes sont belles, toujours dotées de leur petit noyau, et toujours emballées de leur tendre peau qui rompt de manière si satisfaisante sous la dent. 

Après le crounche et le snap, la chaire éclate. Fort savoureuse, celle-ci procure une sacrée crampe de plaisir au creux de la mâchoire.

Difficile de s'en garder pour plustre tard, mais par expérience, m'étant tapé la moitié du pot, je vous garantis une absence totale d'effets secondaires, sauf surement de ce profond frisson de contentement au niveau du visage.

L'accord bière

Grande Armada
Benelux
Double Brown Ale Américaine

L'on évoque d'abord la confiture sur une tranche de pain toastée, puis alors que la bière se réchauffela rôtie se mute en cake choco-cerise. 

benelux-grande-armada

Partage si tu oses: #terroirsocial

Co-créature de La Décapsule, ce malin macaque est fou de petites bitters anglaises qui se trinquent à la pinte.