"Passe-moi donc la salicorne et les gousses d'asclépiades" #GourmetSauvage

"Passe-moi donc la salicorne et les gousses d'asclépiades" #GourmetSauvage

On voit de plus en plus les produits Boréal sur les bonnes tables du Québec. Tout ça, c'est un peu beaucoup la faute à Gourmet Sauvage, qui depuis 20 ans, donne des formations pour la cueillette et nous donne accès à des produits uniques. C'est un peu bête, mais il reste encore beaucoup d'éducation à faire pour démystifier et démocratiser ces produits pour qu'ils se retrouvent plus souvent dans nos plats à la maison. Qui a déjà cuisiné avec des boutons de marguerites, des pousses d'épinettes ou de la compote d'amalanche?

Que celui qui a déjà cuisiné Boréal nous jette la première quenouille.

Ah oui! les coeurs de quenouilles, ça se mange aussi. C'est un peu comme un coeur de palmier de luxe. Suffit d'enrober d'une bonne charcuterie et c'est un régal. 

C'est sûr que c'est pas évident quand on connaît pas le produit. Alors on vous propose une petite recette toute simple pour découvrir deux plantes fantastiques.

gousses d'Asclépiades

L'asclépiade c'est une plante prisée des papillons monarques qui ressemble à un cornichon poilu. Quand on l'ouvre c'est touffu et du lait blanc nous colle le bout des papattes. Et bien c'est de ça qu'on parle, mais on récolte les gousses quand elle sont encore que des naines. 

La gousse marinée, tendre et délicate, rappelle la câpre et le cornichon. La gousse peut donc très bien les remplacer pour faire des canapés distingués.

Salicorne

La salicorne qui pousse aussi bien au Québec que dans les prés-salés du Mont-Saint-Michel, est un régal sans égal pour les moutons. Alors on serait bête de s'en passer. Plus croquante que la gousse d'asclépiade, la salicorne nous offre une belle verdure avec un gout de noisette, quelque part entre le coeur d'artichaut et l'asperge. Un délice avec les poissons et les fruits de mer. À essayer aussi dans notre fameuse salade de patates vraiment pas banale. 

Salade de pôtates au maquereau fumé, salicorne et gousses d'asclépiades

  1. Faire une vinaigrette à base: d'huile d'olivemayonnaise, citronmoutarde de dijonail, sel et poivre. Ajuster à votre goût selon le niveau d'acidité ou de crémeux désirés.
  2. Faire cuire des pôtates grelots jusqu'à tendreté et égoûter.
  3. Laisser tiédir.
  4. Disposer quelques pôtates sur une feuille de laitue Boston.
  5. Ajouter du maquereau fumé émietté, de la salicorne et des gousses d'asclépiades.
  6. Ajouter un filet de vinaigrette.
  7. Salicornez-vous la tronche! 

Accord bière: Belle Saison, À l'abri de la tempête

Cette saison aromatisée avec des herbes et des fleurs des Îles de la Madeleine est un véritable rayon de soleil. Avec ses accents chauds, citronnés, suivis d'une vague florale et mentholée, elle accompagnera à merveille cette salade.

 

En espérant que cette recette vous inspire à cuisiner Boréal.

Alex Atman

Co-créateur de La Décapsule, ce méchant macaque est maniaque de grosses IPA américaines qu'il brasse d'ailleurs constamment dans son garage.