Hennessy: "Le Cognac c'est comme les gens... Ils ne font pas tous des beaux vieillards!"

Hennessy: "Le Cognac c'est comme les gens... Ils ne font pas tous des beaux vieillards!"
Photo credit: Makak Productions

Photo credit: Makak Productions

Au Plateau lounge de l'hotel W avait lieu une rencontre de presse avec Maurice-Richard Hennessy, descendant direct de la famille fondatrice venue d'Irlande en 1765. On peut justement dire que la maison Hennessy est au cognac ce qu'est notre Maurice Richard au hockey. Bref, c'est une maison légendaire qui nous a présenté un trio de cognacs vraiment spectaculaire.

VS (Very Special)

Celui-ci nous a séduit par sa rondeur, la vivacité de sa jeunesse et ses flaveurs d'abricot. Maurice-Richard Hennessy dit l'apprécier particulièrement en cocktail. (prix SAQ 64,25$ code: 00008284)

VSOP (Very Superior Old Pale)

Celui-là nous a démontré par son équilibre et son élégance tout le savoir faire des maîtres assembleurs de la maison.  « J'aime beaucoup celui-là avec de l'eau gazeuse, du San Pellegrino, du Perrier! » nous dit M. Hennessy. (prix SAQ 94,75$ code:11826289)

XO (Extra Old)

Ce dernier s'est affirmé avec son caractère masculin, plus tannique avec des notes épicées de poivre. Il s'agit d'un assemblage d'eaux-de-vie dont les plus anciennes ont 30 ans, créé par Émile Filloux en 1870. Un véritable chef-d'oeuvre que M. Hennessy aime prendre avec de la glace bien froide.  (prix SAQ 269, 75$, code:11456863) 

« Dans l'XO, y'a plusieurs centaines d'eaux-de-vie, » nous dit il.
« Ça doit être embêtant, tout de même, » répond David.
« Ben non! » nous assure Hennessy, « parce que c'est comme l'orchestre symphonique de Montréal, quoi! Y'a combien d'instruments dedans? »
« Ça aussi, ça doit être embêtant, » argumente David.
« Ah ben non, c'est superbe! » dit Hennessy. « [Le chef d'orchestre] sait diriger, il reprend la symphonie comme elle a été écrite en mélangeant l'harmonie de tous les instruments, etc. C'est pareil, malgré que ce soit pas exactement le même violon ou le même violoncelle… Le travail du maître de chai c'est le travail d'un compositeur et c'est le travail d'un chef d'orchestre.  »

Nous ne pouvons que nous imaginer ce à quoi peut ressembler le joyaux de la maison, le Paradis Imperial, un assemblage datant des 19e et 20e siècles. Mais avant d'y rêver, vérifiez votre carnet de banque, car il se détaille à plus de 2600$. Pour produire un produit d'une telle qualité, la maison Hennessy emploie un comité de dégustation. 

« Il faut a peu près 10 ans pour faire un dégustateur, parce qu'il faut non seulement savoir déguster, mais il faut apprendre ce qu'une eau-de-vie devient en dix ans… Tous les cognacs doivent être dégustés tous les ans. La tentation de se dire: "Je laisse mon cognac, je vais jouer au golf pendant 20 ans, je reviens et j'ai gagné de l'argent," c'est pas bon… Les cognacs c'est comme les gens. Ils font pas tous des beaux vieillards, » dit-it en riant.

En attendant l'âge d'or, on peut toujours rêver de voir un jour des bières de chez nous maturer dans de tels fûts. Ouf! ça donne soif! On arrête là.

Comme disait Plume Latraverse: « On est ben ouvert à vos commentaires si vous payez l'cognac gnac gnac! »

- David & Alex Atman

On vous laisse un brin d'information sur Hennessy: 

  • Le cépage principal de ce Cognal est l'ugni blanc. On le retrouve dans les vins blancs secs italiens. C'est une raisin très acide, très léger qui fait des eaux-de-vie plus fines et élégantes. 
  • D'autres cépages populaires sont le Colombard et la Folle Blanche.
  • Les eaux-de-vie Hennessy sont distillées par à peu près 1,700 fournisseurs.
  • Quand elles ont plus de 50 ans, on transfère les eaux-de-vie dans des barriques plus grandes de 540 litres (plutôt que 350 litres), pour qu'elles évoluent moins vite.
  • Quand elles ont 100 ans, on met les eaux-de-vie en dame-jeannes.
  • Un moment de silence pour le 2% annuel d'évaporation exponentielle. Plus y'a d'air, plus y'a d'évaporation!