Hops & Rock: Monica VS la foire à bière

Hops & Rock: Monica VS la foire à bière

par Monica Bercan -

La ville de Dunham

Elle était en pleine fête en cette dernière fin de semaine de mai. Avec le festival la Clé des Champs de Dunham, et l’évènement organisé par la Microbrasserie Dunham, cette ville a brillé dans sa région.

Malgré la pluie en plusieurs rafales, des belles papilles et des belles oreilles se sont réunies pour avoir du plaisir. 

Pour le Rock, plusieurs merveilleux groupes.

Pour le Hops, beaucoup, beaucoup d’houblon.

Le chapiteau des casks

Bien placé près de la scène, il nous a impressionné avec toutes ses offrandes.

Pour la bière la plus houblonnée, c’est la micro Les Trois Mousquetaires qui remporte la palme avec une bête apprivoisée seulement par son maitre. Mais sans les frères Atman sur place, on n’a pas bénéficié du spectacle de l'ouverture monstrueuse d'un cask.

La Saison Rakau du Castor était très bien balancée;  le cask de TPA de Kruhnen en version fermentation spontanée et houblonnée au Citra était étonnant, pour ne nommer que ceux-là. 

Pour ma part, et malgré mes attentes, c’est le cask Le Cidre de Feu de L’Union Libre qui m’a le plus surpris. Des fruits et du miel plein la bouche. Quoi de mieux pour débuter la fête?

Quant à la bouffe

Des trois remorques gourmandes, c’est l’Okazoo de La Chope qui a remporté le prix de mes papilles. Un nom amusant et un sandwich au fromage Oka bien réussi, plein de pomme et de raisin confit. Apparemment, leur porc effiloché fait aussi fureur. La preuve? On a manqué notre chance au 2e round.

Hops and Rock à sa deuxième édition 

Un événement super bien organisé. Ils on a pensé à tout et à tous, puisque les familles y étaient les bienvenues. On a eu tellement de fun avec le concept de L’Eau Rider, où le perdant se faisait arroser (comme si la pluie n’était pas assez).

Une belle surprise, cette librairie ambulante 

Un truck qui se promène dans la région et qui incite à la bonne lecture (vite comme ça, quatre livres dans ma sacoche).

Les fûts, oh les fûts!

Quel délice et quel supplice de ne pas pouvoir les gouter tous. Pour en nommer juste une petite partie: Chevalier du Funk, cette saison sûre issue de la collabo de la Brasserie Dunham et la Microbrasserie du Castor de Rigaud; Boson de Higgs, Hopfenstark; Sabotage de Benelux; Saison Reserve de Duhnam…

Puis les bouteilles

Car oui, il y en avait des bouteilles aussi: Berliner Melon Weisse de Duhnam, Gose de LTM, Tante Tricotante de la Micro du Lac, l’Ours de Trou du Diable...

Juste un jour? Décidément pas assez! Ce qu’on a manqué aussi: les dégustations de vins du terroir. À l’an prochain, c’est promis.

Merci à la Microbrasserie Dunham pour l’invitation, à Eloi Deit pour cette belle organisation et à tous ceux qui nous ont si bien accueilli.

- Monica