Dixième Anniversaire, Les Trois Mousquetaires (LTM), 10%

Dixième Anniversaire, Les Trois Mousquetaires (LTM), 10%

Une kriek noire impériale, c'est quoi?

C'est une bière lambic aux cerises. Celle ci est aux griottes. On devine qu'elle est descendante de la rare Cerise Noire, une expérience des Trois Mousquetaires que nous avons eu la chance de caler un beau soir. Ça nous a tué. Quelle merveille!

Et ben celle-ci, elle est encore mieux. Du haut de ces 10% et de sa couleur acajou, elle nous parle d'amour et de levures sauvages. Un mixte de bébittes plein la caisse. 

Cerise-moi la tronche!

Cette bière attire le peuple. Le frère et moi, on s'assoit peinards en peignoirs sur le patio. 

On verse cette chose et déjà ça empeste la bonté. La bière a un nez de miso et d'amande.

En bouche, c'est de la cerise de terre, de la tomate cerise juteuse et fraiche, des figues et de la rhubarbe. L'acidité nous rappelle une réduction balsamique. 

Christian, notre vinaigrologue associé, arrive et dit:

— L'alcool passe come un train à la poste.

Il a bien raisin. Il ajoute que la touche vinaigrée reste subtile:

— On a souvent l'impression de boire une kombucha avec vos bières surettes, les gars, mais là c'est doux. Doux, mais pas trop doux. Je dirais que c'est entre semi-doux et extra-doux.

Pich, notre pote super foule de musclé, arrive et se sert dans une coupe de plastique rose, genre camping. Il soupire d'un air exaspéré:

— Les gars, vos bières ont toujours un petit goût... comment dire... désagréablement bon.

Merci Pich pour ta précision.

Au dos de la bouteille, on nous promet du nougat, même du cacao. Pendant que le verre se réchauffe, on remarque que le chocolat était là TOUT ce temps là. "Scuzez," qu'il nous dit. "J'arrive en retard au party." On voit qu'il est suivi d'une gousse de vanille et d'une belle latte de chêne. 

Quelle bonne bière! Qu'est-ce qu'on s'en prendrait tous les soirs. Un grave 'rave' de gare, cette chose. Une fête dans nos bouchettes. Ça se boit comme des petits pains chauds. Ça remets les pendules à leur place. 

"C'est la cerise qui fait déborder le sunday," ajoute Mochou Atman.

- David & Alex