MacTavish, Pale Ale, 5%, Le Trou du Diable

On voit de plus en plus de Pale Ale et de IPA qui délaissent les malts caramel pour miser sur le côté biscuité. Ça donne des bières moins lourdes que j'apprécie beaucoup, mais il faut savoir bien doser le ratio malt/amertume. Ici, on joue dangereusement avec l'équilibre. Les céréales peinent à suivre le parfum prononcé du houblon vert qui s'allonge en bouche, suivi d'une légère pointe métallique. Ça reste un produit agréable, sans aucune lourdeur, qui plaira aux amateurs d'amertume tranchante, mais on l'aimerait plus ronde. Bref, il manque un peu de substance pour que cette Ale entre dans la légende. 

Santé,

- Alex Atman