Primate à Bord

La Morsure, IPA, Le Trou du Diable, 6,5%

Primate à Bord

Nez de pollen, de conifère; une véritable promenade en forêt après l'orage.  

En bouche, cette IPA est un peu unidimensionnel; un soupçon de malt biscuité, puis boum! c'est la morsure du houblon qui nous tient de ses crocs acérés. L'amertume du venin tarde à s'estomper. On a l'impression de mordre à belles dents dans la pelure d'un pamplemousse. J'aime bien quand il y a du mordant, mais ça prendrait un peu plus d’arômes et de substance pour équilibrer le tout. J'achèterai les prochains brassins pour voir si la morsure évolue. Pour l'instant, cette IPA plaira aux amateurs d'amertume tranchante.

Si vous l'avez goûtée, dites-moi ce que vous en avez pensé. 

Santé et longue vie aux bières de chez nous. 

Alex Atman