Bière blé d'indée surette pour ceuzes qui n'ont pas froid aux alpagas

Bière blé d'indée surette pour ceuzes qui n'ont pas froid aux alpagas

Chicha Quechua
Oshlag & Les Coureurs des Boires
Bière de maïs acidulée 4%

Là, non. C'est non! Pour ceuzes qui ont mal compris, on parle pas de Pokémon. Machoke et Pikachu sont deux entités individuelles ayant très peu de liens avec Machu Picchu. Cette dernière n'est pas un powercouple de monstres japonais, mais bien une ville en altitude, en ruine, quelque part au Pérou.

Pis devine donc qui était là-bas?

Martin Thibault, le Coureur des Boires. Alors savant qu'il est, ce grand coquin, il leur a chouravé la recette secrète bolivienne et l'a ramené dans sa valise à pois.

Pis là, c'est les trippeux d'Oshlag qui ont reproduit l'expérience pour TOI, chère tronche assoiffée.

Quant à nous, Oshlag c'est une puissante redoutable. Ils semblent avoir catché la patente, puis on niera pas que ça nous impressionne un brin. Genre on les aime, mais on aimerait pas ça qu'ils nous aiment pas, fait que c'est sur qu'on espérait vraiment vraiment beaucoup l'aimer cette bière là.

Oshlag c'est comme le cool kid qui a compris la patente mais qui te dit salut pareil devant tout le monde dans la cafeteria, même si ton lunch c'est un trois-quart de poulet froid. 

C'est une entreprise humaine, qui ose oser, mais qui fait des bons choix pis qui organise surement les meilleurs fêtes de Noël. En tout cas. On le saura peut être un jour.

Mais quelle brillante idée que de s'associer avec les Coureurs des Boires, ces messieurs qui savent de quoi ils parlent et bien plustre encore. 

Et nous, on écoute. Sur l'étiquette, ça nous raconte que les bières surettes ont présentement la cote. Plustre que l'amertume l'avait y'a deux ans? On se dit que surement. L'acidité est à son apogée. 

Ceci dit, c'est pas exactement nouveau. L'acidité = fraicheur. Fraicheur = donne moi ça presto lors d'une canicule. Canicule = ça existe pas uniquement depuis les gaz de shwizzle, mais y'en avait aussi dans le temps des Olmecs, Esteban Zia Tao pis toute.

En tout cas, tout ça pour dire que non, malgré une vilaine rumeur propagée par je ne sais trop qui, la Chicha n'est pas une bière de saucisse. Pour ça, faudrait Sal en préfix, mais c'est pas dit que ça sortira pas un jour des cuves d'Oshlag. 

On se croise les doigt, pis on twist le cap.

IMG_7709.jpg

La décapsule

À l'ouverture, c'est cidré. De la pomme et du miel de fleur sauvage. Une touche animale aussi, indéniablement fermière.

Elle est citronné, certes, mais caractérisée d'une superbe montée de polenta. Et c'est normal, elle est brassée avec du maïs Jora blanc. (Il restait plus de Jora touvu.)

Nous viennent des images de maïs à éclater saveur nature, sans beurre, mais pas sans plaisir, pis peut être pas non plus sans parmesan. On veut pas vous rebuter. C'est bon, c'est juré! C'est une douce acidité à peine pétillante, due aux bactéries lactiques qu'on retrouve dans le yaourt (et dans ses diverses variantes phonétiques). 

D'ailleurs, papillement parlant, ça tombe quelque part près d'un lassi (pas celui qui pousse Timmy dans un puis, mais celui qui se sirote sans dédain dans la tasse d'étain).

En tant qu'Atman, on a grandit sur le kéfir. C'est bon pour le bidon, nous disait notre Muriel, mère de profession et oracle gastronomique. On trippe fort. Nos tripes aussi s'amusent. Party on the flore.

On nous dit que pour une expérience authentique, faut "la déguster dans un bol rond fabriqué à même l'écorce d'un fruit à large pelure, séchée au soleil et durcie par le temps."

On va se contenter de nos gobelets rondelets, ex-verrines de Nutella.

L'accord du jour

Fleur des Monts, Fromagerie de la Moutonnière

Ça c'est à St-Hélène-de-Chester, Chaudières-Appalaches. On me confirme à l'oreillette que c'est pas extrêmement loin de Lévis.

Ce fromage là donne une méchante crampe de plaisir en partant! Il est bien acidulé en finale, chêvré comme il se doit (l'audience bêle de joie), suivi d'une force brute d'allumette à vif. C'est magnifique, ça fait sourire, c'est comédique! Ça inspire les escalopes de vaudeville et d'ailleurs.  Quelle merveilleuse trouvaille!

Merci à Jessica de la fromagerie Copette pour la suggestion.

Quelle belle aprèm ce fût. Je vais maintenant fermer les rideaux et me poser sur le dossier. 

 

 

 

 

 

 

 

Ah pis ouaille notte... Petite surprise de fin de soirée!

La tronche à David qui parcourt la cordouillère des dindes, ce petit jardin secret d'alpagas et de téléféerique enchantés.

Co-créature de La Décapsule, ce malin macaque est fou de petites bitters anglaises qui se trinquent à la pinte.