Boire Local :: Perversion des Anges, blanche qui cherche la bagarre (microbrasserie Goudale)

Boire Local :: Perversion des Anges, blanche qui cherche la bagarre (microbrasserie Goudale)

par Alex Atman -

Depuis que leurs offrandes sont disponibles en bouteilles, la jeune Microbrasserie Goudale ne cesse de nous offrir de la good ale. Hé hui.

J'avais super hâte de goûter à la Perversion des Anges, parce qu'on retrouve peu d'Hefeweizens de par chez nous. On peut presque les compter sur les doigts d'un nain. 

En partant, la sinistre étiquette d'ange déchu n'est pas déchevante. Y'a de l'épouvante dans la baraque. De la malsainité, les amis. Avec un tel bougre en pendoullière, ça donne envie de chercher des noises aux n'oiseaux sur les branches. Y'a pas à dire, le côté glauque, ça assèche les papilles pugilistes.

D'ailleurs, donnez-moi un instant...

Bon, y'a David qui fait dire qu'il est pas d'humeur à se faire filer des baffes, alors on fera sans lui. Souffre-douleur, va!

Ceci dit, je serai pas tout seul. Tiens, voici Blé qui arrive avec ses gants triomphants pour calmer la soif, mais sans prévenir, Banane l'attaque sournoisement par derrière et malmène l'épi de sa molasse matraque. La céréale en prend pour son rhume jusqu'à ce que Girofle arrive en modérateur. Les belligérants se recoiffent puis se serrent la pince. On n'est pas plus ennemi pour autant.

Comme qu'ils disent: vaut mieux le diable qu'on connait. Ils disent ça, non?

La Perversion, c'est vraiment le sirop idéal après la baston.

Et toi, quelle bière de brouepub aimerais-tu voir embouteillée?

- Alex