La Fromagerie Ruban Bleu nous en met plein la tronche

par Laurie Fossat -

Par une fraiche et gourmande matinée de janvier, elle m’a fait succomber. De ses pupilles à 180°C, je n’ai pu me détacher. Elle sentait fort, mais qu’est-ce qu’elle était bonne, offrant à qui le voulait bien, son lait délectable.

Pauvre chèvre. En vrai, elle n’a rien demandé à personne. Et pour vous dire la stricte vérité, je ne l’ai pas rencontrée. C’est l’émotion vive du fromage qui déborde.

La Fromagerie Chez Copette et Cie, dans Verdun, offre un choix varié de charcuteries, pains, gâteaux et fromages derrière ses portes bleues, sa sonnette et son personnel chaleureux.

Parmi les produits, on retrouve  de délicieux fromages de chèvre de la Fromagerie le Ruban Bleu, l’une des plus vieilles fromageries du Québec, située à Mercier, en Montérégie. Si vous êtes amateur, ne cliquez surtout pas ici car vous risquez d’être pris de convulsions violentes, bave qui coule et besoin immodéré de fromagisation. 

Monsieur Emile

Un Monsieur qui a bon goût

J’ai d’abord fait la connaissance de Monsieur Emile, « l’arrière grand-père de la propriétaire ». Le fromage de biquette par excellence. Mon crottin favori.  Affiné 15 jours, il est dense, riche, sans aucun doute un fromage qui se mange seul. Certains chauvins persisteront à grignoter un quignon de pain en complément et les plus gourmands pourront s’adonner à une coulée de miel ou de confiture de figues. Il dévoile une merveilleuse croûte fleurie, s’effrite sous la dent, piquote le palais et envahit la bouche, le coquin.

Monsieur Emile m’a définitivement conquise. 

L'Ecu

Une piasse qui vaut son pesant d’or

Puisque je n’étais pas rassasiée,  j’ai abandonné quelques dollars contre un écu. L’Ecu est un petit fromage frais, mi-sec, qui rappelle beaucoup plus le lait cru. Il possède une petite acidité et se dissout naturellement dans la bouche. Avec son goût subtil, sa fraîcheur, il apparait parfait sur une tranche de pain aux 7 céréales. Oui, 7. Sinon, ça n’en vaut pas la peine. Tenez-le vous pour dit.

Puisqu’on pourrait parler de fromages des heures, la bouche pleine, je vous conseille d’aller plutôt les découvrir par vous-même avec, pourquoi pas, une visite à la bergerie, où l’on vous proposera d’adopter une meule. Si, si. J’vous jure!

Je finirai par une quote des artistes eux-mêmes, tirée de leur rigolo site web, leurs fromages « sont loin de rester pris dans le gorgoton surtout accompagnés d'un petit blanc à se mettre derrière la cravate. »

J’espère que toi, lecteur, t’as compris le message.

David le pirate-licorne.

Oké, à plustre, je dois aller me chèvrer la tronche.

- Laurie (@DianeFosse)