Shawinigan Handshake, Trou du Diable, 6.5%

Cette dégustation vous est présentée par...

 
handshake2.jpg

Vous m'auriez offert une hopfenweisse il y a trois ans et j'aurais dit merci par politesse, mais sans l'apprécier réellement. Le mélange des genres me "confusionnait."

Le côté banane qui affronte l'amertume puissante et résineuse me rendait insécure intérieurement. Je ne sais trop si c'est à force d'en boire de bons exemples (comme celle de Schneider Weisse faite en collaboration avec Garrett Oliver de la Brooklyn Brewery) ou encore le fait que ce style rassemble à 2 de mes choses préférées: le houblon et les bananes, mais j'ai commencé à aimer drôlement la chose.

Ça m'a même inspiré un rap qui va comme suit:

Banane clou de girofle
Le chinook il gifle rough
Un côté résineux
Même pas mal épineux
Telle une claque de macaque
La Handshake à l'attaque
Ça me rappelle Jean-Chrétien
Étranglant ce pauvre nain
Attendez pas pour la boire
Un s'quatre novembre au soir

- Alex Atman