Creemore & Granville: Pourquoi devrait-on bouder les macros?

Creemore & Granville: Pourquoi devrait-on bouder les macros?

par David Atman

Cet article ne sera qu'une exploration du sujet controversé qu'est l'appréciation des grandes brasseries. Pour plutôt lire nos dégustations des trois bières en question, veuillez vous référer à notre SECTION DÉGUSTATION.

Ce que vous d'vez savoir en partant, c'est que Creemore Springs (Ontario) & Granville Island (BC) arrivent au Québec. Ces deux microbrasseries sont la propriété de Six Pints, qui à leur tour appartiennent à Molson

"C'est pas de la bière!" disent-ils.

Dites-moi... Buvez-vous du Coca-Cola? Pourtant, y'a une tonne de bons sodas artisanales disponibles sur le marché! Dans les épiceries fines (tel que notre chouchou Chez Latina), y'a des frigos pleins de Fentimans, de Fever Tree, de Boylan, de Jones, de Q, de Bottlegreen, de Reeds et de Virgil's

On pourrait argumenter que le Coke Classique, c'est pas du vrai cola et que la vraie liqueur, c'est celle que font les petites compagnies. Pourtant, de temps en temps, j'aime bien me taper un Pepsi-Rye (quoi que perso, je suis au Dr. Pepper).

Ça s'est passé à la Kitchenette...

C'est vrai qu'au début, nous étions méfiants, voyant que Creemore & Granville appartenaient toutes deux au géant Molson. On croyait, paranos comme on est, à un cheval de Troie. En même temps, des produits Ontariens (Creemore) qui s'importent au Québec, on peut pas dire que c'est pas local. (Granville vient cependant de Colombie Britannique.)

J'ai longuement jasé avec le type de Granville. Il tenait à ce que je comprenne que Granville est une brasserie indépendente au niveau créatif, et qu'elle fonctionne comme elle a toujours fonctionné. L'achat n'a rien changé. Leur bière n'est pas brassée par Molson, mais Molson la distribue. Faudrait être barjot pour cracher sur cette portée. Le meilleur argument que j'ai lu vient de l'excellent blogue 42 Bières.

Ça me fait penser à une microbrasserie québécoise… Unibroue! Je sais qu’ils n’ont pas le même prestige et tout, peut-être pas la même qualité, mais la situation est semblable. Unibroue est une propriété de Sapporo, une des plus grandes brasseries du monde.

Après maintes réflexions, il nous semble que plus on est, plus on se marre. Les grande brasseries ont leur place, et les petites aussi.

Nous sommes de l'avis que se popper une bière de grande échelle qui sort un peu de l'ordinaire risque très fort d'inciter le consommateur à en essayer des plus intenses par la suite. Plus il y a d'échelons, plus la pente est facile à gravir. Oui, nous le croyons.

C'est après tout comme ça qu'on a commencé notre parcours, nous. Avec des Labatt 50, des Raftman, pis des McEwans, tsé? 

Selon moi, ça va donner une bonne bouffée d'air frais au lignes de bars normalement dominées par Rickard's. Et ça, c'est une idée qui me plait.

Granville Island

Il paraîtrait que Granville soit la première microbrasserie à voir le jour au Canada (1984). Ça vient de Vancouver, cette bière là.

Elle emploie 35 personnes! C'est tout! C'est ce que j'appelle une petite brasserie.

Divers Prix: 

  • Médaille d'Or pour la English Bay Pale Ale, World Beer Championships 2011
  • Médaille d'Or pour la Brockton IPA, World Beer Championships 2012

Creemore Springs

La brasserie n'existe que depuis 1987. Elle emploie 70 personnes et produit 75,000 hectolitre par ans.  Les bières sont "sans aucun additif ni agent de conservation et sans aucune pasteurisation." Ils sont fiers de brasser "dans des cuves en cuivre sur flamme nue depuis maintenant plus de 25 ans."

Honnêtement, leur Hops&Bolts est pas mal intéressante.

En gros la bouffe était débile, et c'est le cool-cool chef Nick Hodge qui était à blâmer. Le concept du bar à blé d'Inde était vachement ingénieux. Y'avait l'éternelle beurre (ingrédient exotique prononcé beuw), mais aussi du miel québécois, du parmesan mexicain, de la coriandre, de la lime, du piment d'Espelette et quelques cure-dents. 

Pour le dessert, le chef nous a servi un hallucinant Sundae au sticky toffee et aux Cracker Jacks. Vous savez... le popcorn-caramel avec une surprise toute nulle (quoi que j'ai rien trouvé dans mon bol et je soupçonne Nick de me l'avoir chouravé).

Bon bien c'est tout, alors préparez vous à voir de la Hops&Bolts et de la Mad&Noisy un peu partout, deux broues qui savent se faire remarquer, alors que la Granville sera probablement plus discrète.

En attendant, dites-nous: Quel est votre avis sur les macrobrasseries? 

Santé,

David