Solérone d'Automne: bière brune à la châtaigne de Glutenberg à 7.9%

Solérone d'Automne: bière brune à la châtaigne de Glutenberg à 7.9%

par David Atman -

Voici donc la troisième bière de la Série Gastronomie, développée par le sommelier de chez nous François Chartier et l'équipe de Glutenberg, dite Brasseurs Sans Gluten.

J'aimerais entamer par la liste impressionnante de ces ingrédients peu conventionnels: Eau, millet, sarrasin, maïs, marron, figue séchée, houblon, fève de cacao. Ça fait beaucoup! Vous devez être plutôt curieux de voir comment cette sacrée poutine se mariera en bouche.

Action de grâcions

On a d'abord une odeur de sous bois et de champignons, d'une souche fort parfumée et intrigante. Ça prend un petit instant pour détecter ces éléments qui s'éloignent des ingrédients initiaux, mise à part la touche torréfiée qui - j'imagine - vient en bonne partie de la cosse de châtaigne grillé.

En ce bal automnal, la figue est maquillée, méconnaissable. Sous un courant de vanille, on décrit la barre glacée 'fudgsicle' et le beurre de karité, qui proviennent sans doute de la fève de cacao.

Puis, le palais oscille entre l'olive verte et le stevia. Ce mélange surprenant se termine en coulis de racinette avec ses éléments de thé des bois et de cerise coeur de pigeon.

Ma mère, qui n'apprécie habituellement pas beaucoup la bière, a beaucoup aimé celle ci.

C'est un produit expérimental très particulier d'une complexité qui désoriente.

C'est à prendre à petite dose, à apprécier non comme une bière mais comme une sauce unique pour accompagner un goûter. Nous l'avons gobé avec un os à moelle sur pain. Pas banal!

Pour le dessert, la bouteille propose quelque chose au chocolat, à la vanille, à la noix de coco, aux dates, aux noix ou aux fruits séchés, ce qui couvre pas mal l'étendue des desserts existants. Je vous suggère surtout une crème de marron. Ça doit le faire en saint-tipoil.

Qu'avez vous le plus apprécié de la Série Gastronomie?

- David