La danse du topinambour & son accord bière - #boufferlocal en mars

par Joyce Baker -

Juste avant de pouvoir vous parler des beaux légumes colorés du printemps, mars nous résigne tout de même à parler encore une fois des légumes racines.

C'est qu'ils sont sympa, tout de même. Vous vous souvenez de la personnalité colorée de la betterave dans notre billet de février

Mais bon, il y a aussi les carottes, les patates, le panais, etc. Le truc avec les légumes racines c'est qu'on les aime bien, mais ils sont un peu ennuyeux en même temps, alors j'ai décidé de vous faire découvrir un légume génial que personne ou presque n'a déjà cuisiné (sondage quelconque à l'appui). Pourtant, il a plusieurs atouts non négligeables:

  1. C'est un légume qui vient bien de chez nous.
  2. La prononciation de son nom est étrangement addictive. 

Je parle bien sûr du Topinambour. 

Excellente source de fer et de bons glucides favorisant une bonne santé intestinale, le Topinambour a ses avantages nutritifs, mais je dirais que ses charmes résident surtout dans la complexité de son goût. Entre la noix, l'artichaut, le goût sucré rappelant la patate douce et un arôme qui a quelque chose à voir avec le clou de girofle, vous ne serez pas déçu le découvrir. De plus, vous pourrez l'apprécier cru ou cuit.

Comme vous savez, je préfère de loin consommer les légumes crus. Ainsi, comme la betterave, dont nous avons parlé le mois dernier, vous pouvez aisément déguster le Topinambour râpé dans une salade ou en carpaccio (tranché finement et arrosé d'huile d'olive et de citron).

Je vous propose toutefois deux autres façons de le préparer...

Le Topinambour rôti 

Rien de plus simple. 

  1. Couper des frites de topinambour et déposer dans un cul de poule.
  2. Arroser d'huile d'olive, d'herbes de provence, de sel et de poivre au goût.
  3. Bien mélanger. Mettre sur une plaque au four à 400°F de 30 à 45 minutes (dépendamment de la cuisson qui vous allume).
  4. Ciseler vos herbes fraîches préférées sur les frites.

Juste MIAM.

La purée de Topinambour

Attention, la recette qui suit n'est pas une recette parce qu'en fait, je suis jamais capable d'en suivre une totalement. La cuisine demande son lot d'imagination. Dans la liste des plats où on peut laisser aller sa créativité, j'y vois les soupes et les crèmes, les pizzas, les burgers, les pâtes et SURTOUT les purées.

Ingrédients:

  • Environ 2 lbs de Topinambours
  • Ail haché
  • Au choix: ciboulette ou échalote
  • Au choix: thym ou curry
  • Au choix: crème, fromage à la crème ou lait
  • Au choix: beurre ou gras de canard
  • Sel et poivre
  • Petits cubes de cheddar fort
  1. Faire bouillir le Topinambour coupé en cubes dans l'eau salé jusqu'à ce qu'il soit tendre, mais pas trop (environ 20 minutes).
  2. Pendant ce temps, faire fondre du beurre dans une poêle jusqu'à ce qu'il mousse (il faut toujours attendre que le beurre mousse avant d'ajouter autre chose).
  3. Y ajouter l'ail hachée et votre ciboulette (ou échalote) et faire suer.
  4. Lorsque les arômes de l'ail se dégagent efficacement, ajouter le thym OU le curry, selon le style de purée voulue.
  5. Égoutter le Topinambour et y ajouter le mélange d'ail épicé et beurré. À ce moment, vous devrez faire confiance à votre instinct. Peu importe votre niveau en cuisine (c'est comme ça qu'on apprend!). Suivre les indications suivantes: ajouter graduellement au Topinambour la crème, le fromage à la crème ou le lait en travaillant avec un pile patate.
  6. Lorsque la texture vous convient, ajouter les petits cubes de cheddar fort à la mixture chaude et bien mélanger.
  7. Rectifier l'assaisonnement avec du sel, du poivre et votre choix d'aromates (thym ou curry). Ne vous gênez pas non plus d'ajouter un peu de beurre si nécessaire.

Et on boit quoi avec ça?

Pour accompagner votre repas lors de votre découverte du Topinambour, je vous propose la Propolis de la microbrasserie Dunham. En tant qu'interprétation du style des saisons, la Propolis est une bière blonde au miel, très complexe en arômes de céréales. Brassée avec du seigle, du blé et de l'avoine, vous trouverez une finale de miel qui complète à merveille la gorgée.

Sa palette de goûts saura se lier parfaitement au Topinambour. Il me semble que son côté noisette aura vraiment envie de valser avec le miel et l'avoine. 

Sinon - vous me connaissez - vous pouvez toujours ajouter un peu de cette bière au moment d'enrober vos frites, ou même lorsque vous ferez suer votre ail pour votre purée.

J'dis ça de même. 

Alors, quel légume de saison popoterez-vous ce soir?

- Joyce