Bière qui révèle le côté doux d'une belle bande de durs à cuire

Bière qui révèle le côté doux d'une belle bande de durs à cuire

À Tout le Monde (Megadeth)
Unibroue
Saison 4.5%

Avertissement:

Cette bière peut choquer des palais sensibles, qui anticiperaient trop intensément la levure signature d'Unibroue ou le côté métal lourd du groupe associé. 

Ici, ça diverge, sans toutefois divaguer. On a affaire à une saison très sèche d'une buvabilité saisissante. Elle est pintable et ça décoiffe.

De couleur pêche, ça sent aussi la pêche, pis tabastien-de-batterie-à-molette, ça goûte aussi la pêche! Que celui qui n'a jamais rocké lance la première pêche!

Les céréales sont pure fraicheur. On suspecte pas mal de blé, ce qui supporte à merveille la finale fruitée induite par un houblon tropical en plein mode crowd-surfing.

S'ajoute aussi du cantaloup bien mûr. Lorsque la bière se réchauffe, on a un je-ne-sais-quoi osé bien dosé rappelant le poivre cubeb, citronné sans son piquant.

Très intrigant. On utilise certainement une épice secrète!

Faudrait appeler Colombo sur ce coup là

En tout les cas, pour nous mystifier, c'est franchement réussi. 

C'est un très bel ajout à la gamme Unibroue. Le genre de truc qu'on peut s'enfiler comme du monde du nouveau monde. Un saison qui appartient à tous et chacun. Sauf à Nickleback. Celle là ils l'auront pas les sacripants.

Co-créateur de La Décapsule, ce méchant macaque est maniaque de grosses IPA américaines qu'il brasse d'ailleurs constamment dans son garage.