Vendange ta vie sur la route des cidres et des vins de Dunham pour mieux #boirelocal

Vendange ta vie sur la route des cidres et des vins de Dunham pour mieux #boirelocal

par Alex Atman -

D'abord on est gonflé à bloc. C'est le pèlerinage ultime vers la route des saveurs dans le coin de Dunham. C'est pas rien, 6 joyeux lurons entassés dans une mini-van qui sortent enfin du béton de la ville pour renifler les odeurs porcines à plein poumon. On était tellement en extase, que personne ne s'en plaignait. On trouvait tous ça charmant, comme si l'expérience aurait été incomplète sans ce fameux fumier qui titillait nos naseaux. Y'avait même le beau frère qui, la tête par la fenêtre, criait à plein poumon: c'est beau la campagne!  On respecte ça oncle Bern! 

Comme il y a 21 vignobles sur cette fameuse route des vins, le plus dur, c'est de faire des choix judicieux. En plus, il y a tout plein d'autres arrêts gourmands et de cidreries et il faut discerner lesquels valent un arrêt dans votre journée. Pour vous aider, on vous propose un parcours pas pire pan toute. Évidemment, on pourrait faire une virée différente à tous les weekend de l'automne tellement y'a des options intéressantes. Alors laissez-vous aller au gré du vent.

Pit stop #1

La Perle et son Boulanger

Dans une boulangerie, y'a du pain. C'est une convention bien établi. Mais y'a rarement un cochon équilibriste de la baguette, alors on était surpris. Quand on est entré dans la boulangerie de la rue principale, on a presque pleuré. C'est la faute au Sicilien. Ce pain garni d'olives, d'ail, de tomate et de fromage rempli à lui seul toutes les promesses d'éternité. Ça nous le prenait pour pique-niquer.  

Pit stop #2 

L'Orpailleur

À l'automne, l'Orpailleur ça brille. Les rayons de l'automne percent la liqueur bachique des touries perchées sur la rambarde et viennent faire étinceler les dernières grappes qui s'accrochent encore avant la foulée. Les gens sont heureux; ça flâne, ça rigole, ça picore au mini marché gourmand, ça fait le tour du musée, ça monte dans la tour et ça boit. Et oui! ça boit... Et pas n'importe quoi!

L'Orpailleur fait office de pionnier, de défricheur de terroir, de modèle à suivre... Leurs vins sont tous impeccables et d'une buvabilité gouleyante. Ça coule, ça glougloutte aisément. On a particulièrement aimé l'Orpailleur rosé avec son nez de fraise mûre et la Part des anges que l'on voit se faire dorer la couenne dans les touries. C'est un vin charmant issu du Seyval, dont la concentration par évaporation nous donne des notes intenses de noix et de miel. On est reparti avec un panier bien garni.

Pit stop #3 

Domaine Pinnacle   

On a quitté la route momentanément vers la frontière américaine en quête du saint-graal des cidres de glace. Juste le fait de traverser le village pittoresque de Frelighsburg ça vaut le détour. 

Au Domaine, on niaise pas avec la puck. On vous accueille comme il se doit. On a tout de suite été pris en charge par le sympathique Tex qui nous a accueilli comme suit: 

- Ici on est pas cheap! La dégustation est gratis, pis on va gouter à toute!

Preach on Tex! On aime ça gouter à tout nous autre. 

Ça fait qu'on s'est installé au bar, et on a tout bu, une bouteille après l'autre, en commençant par Verger Sud, un cidre offert en deux versions; pétillante ou plate. Ce qui fascine, c'est qu'en bouche, l'effervescence donne une légèreté qui change la perception gustative du cidre.

On a ensuite gouté les cidres de glace qui font la renommée du Domaine. Là on était sur le cul! Crampe de plaisir après crampe de plaisir, on arrivait tout simplement pas à s'en remettre. On a tous flippé sur la version pétillante pour sa fraicheur acidulé qui balance bien la sucrosité.

Après on est tombé dans les cidres desserts avec le Coureur des Bois, cidre apéritif, même si en fait c'est un digestif.

Vous aimeriez boire de la croustade aux pommes? Et bin ça se peut!

Pit stop #4

Marché Tradition, Frelighsburg

Bin oui, c'est une épicerie, mais pas une épicerie ordinaire! On y fait le meilleur saumon fumé à chaud sur la terre. Faut juste prévoir une fourchette. Ok bye!

Pit stop #5

Val Caudalies

Val Caudalies, c'est d'abord une vue à couper le souffle, ce qui en fait l'endroit idéal pour se poser et pique-niquer. En plus, c'est comme un deux pour un, parce que c'est un vignoble et une cidrerie. Alors on s'en est mis plein la tronche.

Encore une fois, on a fait la dégustation complète. Les uns après les autres, les vins nous ont impressionnés par leur droiture et les cidres nous ont chavirés par leur finesse. 

On a aussi flippé sur le Vermouth, une collaboration avec le bar le Lab, Ce vermouth doux offre un bouquet de fleurs blanches, d'agrumes et d'abricot, sur une base herbacée et amère. C'est d'une vivacité a vous émoustiller les moustaches.

Pit stop #6

Brasserie Dunham

En retournant vers l'autoroute, on avait comme pas le choix de s'arrêter pour une petite mousse sur la terrasse ombragée de la brasserie mythique. Ça donne soif de marcher à travers les vignes tsé!. Alors on s'est abreuvé d'une saison cassis et là, on était heureux. On avait fait un beau voyage au centre de la terre de Dunham.

En espérant que ça vous inspire une petite virée dans le coin cette fin de semaine.

- Alex