Des bières et des hommes au Vermont (2e partie) The Alchemist

Des bières et des hommes au Vermont (2e partie) The Alchemist

15h00 En chemin pour s'abreuver de Heady Topper, on croise la Brasserie Rock Art, que je n'ai jamais beaucoup appréciée par le passé, mais ça fait un sacré bout de temps, alors on arrête pour une dégustation question d'évaluer la progression de la brasserie. Surprise! C'est grand en sale et il y a du choix.

15h11 On commande quatre bières de leur grande sélection + un extra ça fait donc cinq si je compte bien. Au programme, IPA régulière, IPA simcoe, Imperial stout, Barley wine et l'extra, une pilsner. La IPA et la IPA Simcoe sont vraiment bonnes, l'imperial stout un peu trop acidulé, la barley wine est plus une scotch ale tranquille et l'extra, la nouvelle pils de la brasserie, spectaculaire. Houblonnée à 45 IBU, aromatique et bien maltée. MIAM! Une chance que j'ai demandé d'y goûter.

15h28 On tergiverse: on achète, on achète pas. Comme on se dirige vers The Achimist, on achète pas en espérant qu'il reste quelques cannes à Waterbury. Le problème c'est qu'ils cannent le lundi, mardi et mercredi. Habituellement, il y a en plus le jeudi PM ou le Vendredi. Avec de la chance, il restera quelques canettes.

15h31 On conduit et on espère...

15h32 On espère...

15h33 On espère... Vous avez compris le principe...

16h01 On arrive à The Alchemist; Bingo! Il reste tout plein de Heady Topper.

16h02 On savoure dans un galopin la Heady en extase devant le cosmos.

Dans un galopin? C'est quoi leur problème, ils disent sur la canne de la boire dans sa canette, mais ils m'en offrent dans un verre. C'est scandaleux. Bon peut-être pas tant que ça, mais quand même! Tous les arômes s'envolent pendant ce temps là.

16h03 On s’installe à la table de Pac Man pour une petite gorgée.

16h04 On essaie un chandail.

16h05 On prend une photo flou de John Kimmich (proprio et brasseur) qui sort la drèche du mash tun. Il travaille fort ce mec!

16h05 On achète deux caisses de 24 et un chandail. On a de quoi survivre; un BBQ, une valise, une bouteille d'eau et beaucoup de bières.

16h06 On est heureux, mais on se rend compte qu'on a rien mangé de la journée.

16h07 On se dirige vers le centre-ville de Waterbury vers le pud Reservoir, renommé pour ces 38 lignes de fût et sa poutine qui fait skwik.

16h17 On est attablé au Réservoir, moi avec une Sculpin IPA (Californie) et Dave avec une rodenbach grand cru. C'est dur la vie sur la route.

16h27 La poutine avec une sauce gravy blanche arrive. Le fromage fait skwik, la sauce à la bière est correct. Pas aussi bonne que la merveilleuse poutine au confit de canard de Noire et Blanche de St-Eustache, mais ça fait la job.

17h00 On reprend la route en direction de l'Hotel pour y faire une petite dégustation... La journée est loin d'être finie.  

- Alex Atman (qui comme un vaillant scout, est toujours ready pour une Heady)

 

À suivre...