Les Vilains Brasseurs: nouveau projet de tripeux qui voulaient encore plustre triper tout en étant moins sages

Les Vilains Brasseurs: nouveau projet de tripeux qui voulaient encore plustre triper tout en étant moins sages
IMG_1099.JPG

L’anecdote

Les Vilains Brasseurs c’est avant tout Stéphane et Pol.

Ils s’entourent de passionnés et de pas si vilains brasseurs pour créer des bières attrayantes et plutôt gouteuse.

Déjà derrière le projet Broken 7, les gars ont le désir de pousser les produits un peu plus loin en proposant des bières modernes de grandes qualités en canette.

Ils s’associent aussi à HELM et à ETOH qui pourront offrir de nouveaux produits sur les tablettes. Tous ces fieffés coquins s’installent donc à Joliette chez l’Alchimiste, y ajoutent une encanetteuse, et c’est parti mon kiki!

IMG_1096.JPG

La décapsule

BLANCHE PILON, 5.5%

Bière de blé d’une fraîcheur aérienne, tout en agrume. On a de l’orange, des notes citronnées et une belle finale épicée quelque peu intrigante. C’est l’effet du poivre rose qui ajoute une touche exotique plus qu’intéressante.

Le poivre rose, qui n’est pas un poivre, mais plutôt une baie, ajoute des saveurs fruitées et sucrées.

Une magnifique blanche fichtrement bien ficelée.

Par dessus ses minimes 23 IBU, les houblons Amarillo, Cascade et Chinook ajoutent un caractère américain distinct tout en finesse. Ça en fait une belle bière d’entrée en matière, mais aussi une bière à inviter à table.

Disons qu’il s’agit d’un départ fort chouette pour une belle bande de filou!

À boire…

  • en mimosa au brunch

  • à l’apéro juste de même

  • avec des poissons à chair blanche

  • avec un chèvre ou un brie

IMG_1120.JPG

PROJET TROPICAL IPA, 6.5%

Le Projet est-il trop picale?

Oh que oui!

J’avoue que je me suis pas encore tout à fait remis des arômes qui sortent de cette magnifique canette. J’avais même l’impression au départ qu’on avait peut-être triché un brin, tellement les arômes de pêche et de mangue étaient intenses.

C’est de la bombe cette IPA.

Plutôt onctueuse, elle n’est pas aussi dense que certaines NEIPA. Certes, elle est trouble un brin, mais c’est pas du gruau non plus.

En bouche la levure fruitée laisse toute la place aux houblons qui contribuent des saveurs de fuzzy peach, du tropical, puis une belle résine qui donnera son fix à n’importe quel junkie du houblon. Les 4 houblons tropicaux sont parfaitement intégrés et en harmonies, ce qui ne la rendent pas trop verte ou râpeuse dans la gorge.

Bref, c’est sublime!

J’ai d’ailleurs aussi trempé les lèvres dans la Fleur session IPA et la California style IPA qui étaient tout aussi réussies, mais rendu à cette heure tardive, disons que mes papilles étaient plus tout à fait dans un état lucide pour en faire une description presque fiable.

Avec les contrats béton de l’Alchimiste avec de grandes houblonnières, ça laisse présager de belles choses pour les bières qui s’en viennent.

À venir sous la gamme Vilains Brasseurs…

  • La Forêt, West Coast IPA,

  • Yukon, Imperial IPA

  • Cold brew stout

  • Aurora, west coast IPA

À suivre la semaine prochaine…

Dégustation de la Blondie, West Coast IPA, HELM Microbrasserie.

Helm Hutchie Blondie.JPG

Co-créateur de La Décapsule, ce méchant macaque est maniaque de grosses IPA américaines qu'il brasse d'ailleurs constamment dans son garage.