En Goguette à la Voie Maltée - une aventure de Joelle Basque

En Goguette à la Voie Maltée - une aventure de Joelle Basque

En goguette à Québec pour le travail le mois dernier, j’ai eu le plaisir de me faire sortir à la Voie Maltée par mon cher cousin que je ne vois pas assez souvent.

La Voie Maltée est un resto-pub issu d’une petite chaîne de microbrasseries originaire du Saguenay et ayant étendu ses pénates dans la Vieille Capitale en 2013. Côté localisation, il faut dire que la Voie Maltée version Québec n’est pas située dans le plus beau quartier de la ville. En effet, on est loin du trendy quartier Saint-Roch, où se trouvent ses acolytes micro-brasseries Griendel, Noctem et La Barberie. Mais l’endroit est accueillant, les serveuses sont hyper sympas, et la bière est bonne!

Pour l’entrée, j’insiste pour faire découvrir à mon cousin les fish tacos, simples mais succulents. Efficaces avec leur petite sauce à l’avocat et une friture pas trop présente. Même s’il fait frette et qu’il pleut comme vache qui pisse dehors, la job est faite, on a un petit goût de Californie dans yeule et on peut continuer la dégustation dans des bonnes dispositions #westcoast #miam #ilovesanfrancisco.

Côté bière, on opte pour la planche nous permettant de goûter à 5 bières de 5 onces chacune. On se sent pépère sur la quantité, c’est dimanche soir tout de même.

La Libertine

Petite blonde pâle et en apparence inoffensive. Douce, elle l’est cette petite ale, avec ses notes fruitées et son petit goût de blé. Mais c’est lorsqu’on la couple avec la sauce BBQ de notre « poulet fumé icitte », dont elle est partie intégrante, qu’elle se révèle totalement, la coquine. Hoho, attention! Nos papilles se délectent de cette poitrine de volaille (avec manchon, scusez pardon) marinée dans cette jolie bière et des épices de cru, et nappée de cette sauce bien sucrée. On sent bien la tendreté de la viande, et la cuisson au fumoir. C’est comme ben ben rare que je m’enthousiasme autant pour un plat de poulet mettons. C’était sans compter le facteur bière!

La Malcommode

La deuxième bière de notre sélection est la Malcommode, une blanche voilée et délicieuse, aux surprenants arômes de banane. Le cousin s’émerveille grandement, sans que je puisse en faire autant, n’ayant certes pas autant l’ADN de macaque que les propriétaires de ce blogue (sacrilège!). Pour me faire pardonner, voici des photos des singes démiurges mis au monde par David Altmejd, dans la spectaculaire installation que l’on retrouve au Musée national des beaux-arts du Québec, qui m’avait mindblown une heure avant de savourer cette bière bananesque.

L 'ambigüe

Une jolie rousse pas trop amère, avec un petit goût de caramel pas piqué des vers. Ça glisse bien dans le gorgoton, disons. Surtout pour accompagner le rack complet de côtes levées du boucanier, sauce stout BBQ que l’on savoure sans avoir besoin de se graisser les doigts, tant la viande est tendre et se détache facilement de l’os.

La Graincheuse

On continue la dégustation avec la plus belle découverte de la soirée, d’une couleur ambrée heureusement pas aussi fluo que sur la photo du menu et dans les vidéos de la tivi au-dessus du bar. Il s’agit ici d’une belge forte, avec un beau 8.5% qui vient surclasser les 4.0 à 4.6% des bières précédentes. Décidément dans une soirée à thème tropical, on se surprend ici à déceler des arômes d’orange et de coriandre. Le tout est surprenamment bien équilibré, tout en saveur et en subtilité. Grincheux, nous le fûmes, mais seulement après avoir découvert que nous en avions pris la dernière gorgée.

La Criminelle

Pour finir en beauté, la bière Criminelle s’est laissée déguster comme toute stout impériale qui se respecte. Cette noire liquoreuse a pris dès lors toute la place sur nos papilles, avec ses notes de réglisse, de cafés et chocolat. Un ami brasseur me chuchote à l’oreille que c’est grâce au procédé de torréfaction du malt qui se rapproche de celui du café que l’on obtient ces saveurs. De quoi ravir l’Italienne par alliance que je suis, habituée aux senteurs et aux saveurs d’espresso à la fin d’un bon repas avec la familia.

Santé à la famille et les amis de Québec! Il se brasse de la belle et bonne bière chez vous, assez pour nous faire quitter notre belle métropole et venir se régaler en votre compagnie!

Néophyte de la bière mais amatrice de bonne bouffe, de culture et de design, elle se sert de sa plume parfois ludique, parfois académique, pour écrire sur les microbrasseries du Québec.